Présentation

Localisé sur les UFR Sciences de Nantes et d’Angers, le Laboratoire de Planétologie et Géodynamique (LPG) est une Unité Mixte de Recherche multi-sites qui dépend actuellement de trois tutelles que sont le CNRS et les Universités de Nantes et d’Angers et associe des enseignants-chercheurs géologues de l'Université du Mans et de La Rochelle. Ses activités se déclinent suivant quatre thèmes de recherche : Systèmes Marins en Transition, Planète Terre, Diversité des Mondes Glacés et Planètes Telluriques. Cette structuration en thèmes plutôt qu'en équipes a pour objectif de décloisonner les activités et de promouvoir les échanges, chaque chercheur pouvant consacrer le temps qui lui convient à l'un ou plusieurs des quatre thèmes.

Les recherches de l'Unité, dont les objets d'étude s'étendent depuis la Terre jusqu'aux corps solides du système solaire et aux exoplanètes sont reconnues mondialement. Elles s'attachent à décrire de manière quantitative et à comprendre la structure de ces corps dans leur globalité, depuis leur centre jusqu'à leur surface, ainsi que leur évolution actuelle et passée. Elles couvrent un spectre disciplinaire très large. Ainsi, les recherches en planétologie s'inscrivent dans le cadre de missions spatiales internationales passées (p.e. sonde Cassini dans le système de Saturne), actuelles (p.e. rover Curiosity sur Mars, mission InSight), et à long terme (missions Europa Clipper et JUICE vers le système de Jupiter), tandis que celles portant sur l'évolution de l'environnement terrestre, en particulier climatique, s'appuient sur l'étude d'indicateurs biologiques actuels et fossiles.

Ces activités sont financées par des réponses aux appels d'offre des programmes internationaux, nationaux et régionaux. Elles s'appuient sur des plateformes variées d'observations, d'analyses et d'expérimentations, à toutes les échelles, depuis les observations spatiales (télédétection, magnétisme) jusqu'aux analyses géochimiques, en passant par les observations de terrain (sismologie, géologie, missions en mer), les expériences sur échantillons (synthèse de glaces à haute pression, lithopréparation, cultures de foraminifères, études de carottes sédimentaires, remédiation des sols) et la modélisation numérique (structure et dynamique des intérieurs terrestres et planétaires, sismologie théorique, modélisation de la dynamo).

Enfin, plusieurs activités sont associées à des tâches d'observation d'envergure régionale, nationale et internationale au sein de l'Observatoire des Sciences de l'Univers Nantes Atlantique (OSUNA). Ces observations concernent la sismologie (Réseau Large Bande Permanent RLBP, Infrastructure de Recherche RESIF), les missions spatiales (missions Cassini dans le système de Saturne et InSight, rover Curiosity et rover 2020 vers Mars), le suivi de l'évolution du littoral et du trait de côte et la dépollution des sols. Certaines de ces activités sont déjà labellisées au sein d'infrastructures de recherche et de services d'observations nationaux, d'autres sont en cours de labellisation.