Salles blanches

Une salle blanche est un environnement propre, exempt des contaminations extérieures (poussières et métaux) pour les expériences de chimie cherchant à quantifier les concentrations des éléments chimiques en traces et ultra-traces (ppb, ppt). Le fonctionnement d'une telle salle repose sur l’insufflation d'air filtré et le maintien d’une surpression l'aide d'une CTA (Centrale de Traitement d'Air. La surpression ayant pour fonction de retenir les sources de contaminations à l'extérieur du local. L'obtention d'un niveau d'empoussièrement faible, nécessite de créer des sas et de générer une cascade de pression entre les locaux. Le local disposant de la pression la plus élevée sera le local le plus propre. Dans le cadre des expériences menées au laboratoire, les préparations et les analyses chimiques se font dans deux salles blanches distinctes de classe ISO7.

Responsables : Carole La

Equipements:

Salle blanche: Chimie
- Hotte à flux laminaire (ISO 5)
- Caissons d'évaporation (ISO 5)

 Salle blanche: Analyse
- ICP-MS & passeur automatique
- Laser d'ablation Analyte.G2

Techniques mises en oeuvre:

Définition des classes d'empoussièrement selon la norme ISO 14644 -1:
- Concentration maximale en particules de taille égale ou supérieure à 0.5 µm
- ISO 7: 352 000 particules/m3
- ISO 5: 3520 particules/m3

 

montage ICP