langue

Projet européen H2020 : PLANMAP

Logo PlanMap

Nous vivons un âge d'or de l'exploration spatiale et l'intérêt mondial pour l'exploration des surfaces planétaires, en particulier pour les futures missions robotiques et humaines, augmente rapidement. De nombreux pays peuvent maintenir des programmes spatiaux qui fournissent en permanence une grande quantité de données très complexes. Ces données peuvent être utilisées pour la production de cartes géologiques qui fournissent le contexte pour toutes les observations et interprétations des processus de surface et de subsurface sur n'importe quel corps planétaire et leur histoire.

Les cartes géologiques des corps planétaires actualisées ne sont publiées régulièrement que par l'United State Geological Survey qui suit une production standardisée de quadrangles cartographiques. Cependant, la grande quantité de données très différenciées provenant des missions planétaires exige des produits innovants non standard et des réseaux établis d'institutions et de scientifiques du monde entier qui se consacrent à la cartographie géologique et aux géomodèles 3D. Il est grand temps de maximiser la production scientifique des missions planétaires et d'améliorer la position de l'Europe dans ce contexte.

Le projet PLANetary MAPping (PLANMAP) vise à fournir des cartes géologiques hautement informatives des trois principaux corps étudiés dans le cadre des missions spatiales européennes pour la prochaine décennie : Mars, Mercure et la Lune. Ces cartes comprennent des informations spectrales, la composition élémentaire, les âges absolus et des informations sur la vérité du sol dérivées de missions planétaires passées et en cours. Elles serviront également de base à la modélisation géologique 3D de la subsurface et seront diffusées à l'aide d'un logiciel SIG web dédié.

 

PLANmap present 600x838 web

 

L'approche innovante de PLANMAP consiste à intégrer des données provenant de différentes sources (images, MNT, cubes spectraux, données chimiques, produits de sondage radar, observation in situ) pour produire des cartes géologiques spécifiquement dédiées à l'exploration planétaire à différents niveaux (sondes orbitales, robotique et humaine). Le résultat final serait des cartes géologiques planétaires qui, contrairement aux cartes traditionnelles interprétées par photographie, devraient être plus similaires en termes d'informations aux cartes géologiques de la Terre où les caractéristiques géomorphologiques, structurelles et stratigraphiques sont intégrées à d'autres informations (lithologiques, compositionnelles et âges sur Terre ; couleurs, spectres, composition élémentaire et âges absolus des modèles sur d'autres corps).

 

planetaryBodies 400px

 

MÉTHODOLOGIE

Pour gérer la fusion d'un si large éventail de données, une collaboration multidisciplinaire entre géologues, géophysiciens et astrophysiciens est nécessaire et garantie par le consortium PLANMAP. Il est composé d’experts européens en science planétaire couvrant le vaste champ de connaissances nécessaires à la production de cartes géologiques dans les différents contextes planétaires de Mars, de la Lune et de Mercure.

IMPACT

PLANMAP vise à améliorer la qualité, la quantité et l'efficacité des cartes géologiques planétaires modernes en établissant des procédures et en créant des produits nouveaux, qui auront un impact immédiat sur les stratégies d'observation des missions spatiales de l'ESA prévues et sur la planification des futures missions.

En particulier, les réalisations PLANMAP aideront à préparer les stratégies d'observation des sondes en orbite, à sélectionner des sites de grand intérêt pour des raisons d'exploration, à choisir des sites d'atterrissage dans des endroits scientifiquement intéressants et sûrs et à les caractériser, à cibler la stratégie d'exploration avec des rovers.

Cela permettra à la société européenne de jouer un rôle de premier plan dans l'exploration/exploitation des corps planétaires, tant sur le plan scientifique qu'économique.

Dans ce contexte, les cartes géologiques, les géomodèles 3D et les environnements virtuels enrichis de PLANMAP seront utilisés pour former la prochaine génération de scientifiques et d'astronautes planétaires dans le cadre des activités complémentaires d'Europlanet et de l'ESA.

 

Le coordinateur du projet est Matteo Massironi, maître de conférences à l'Université de Padoue.


montage logos PLANMAP