Workshop "L’utilisation de synthèses en conditions extrêmes pour l’immobilisation des déchets volatils"

Organisé le 30 novembre prochain à la Cité des congrès, dans le cadre des Journées Scientifiques de l'Université de Nantes, ce workshop sera l'occasion de présenter la recherche menée dans le cadre du projet pluridisciplinaire CIPress.

Les méthodes d’expérimentation en conditions extrêmes (haute pression) sont couramment utilisées en Sciences de la Terre ; cependant, elles ont vocation à se démocratiser et s’appliquer à d’autres domaines tels que les Sciences des Matériaux mais également à répondre à des problématiques environnementales. En particulier, le projet CIPress s’intéresse à l’immobilisation de l’iode anthropique (produit par les centrales nucléaires) dans des matrices synthétisées sous haute pression. Ce projet s’inscrit dans le développement d’une application de méthodes expérimentales pour des besoins sociétaux.

Lors de ce colloque, les membres du projet CIPress présenteront les avancées scientifiques obtenues sur le conditionnement de l’iode dans des matrices synthétisées sous conditions extrêmes : solubilité et spéciation de l’iode, influence sur la structure locale et les propriétés physiques de la matrice vitreuse, stabilité des matrices dopées en iode dans des conditions naturelles.

D’une manière plus générale, les différents intervenants présenteront un état de l’art couvrant différents aspects scientifiques parmi lesquels l’étude du comportement des éléments halogènes dans le système Terre ; l’étude du comportement à long terme des matrices nucléaires ; l’étude des matrices vitreuses à l’échelle moléculaire ou bien les différents protocole d’immobilisation des radio-isotopes.

Ce colloque se clôturera par une discussion ouverte reprenant les différents points abordés dans la journée ; les orientations scientifiques futures à prendre concernant l’immobilisation des déchets radioactifs volatils/mobiles ; ainsi que de l’utilisation des méthodes d’expérimentation en conditions extrêmes pour l’immobilisation des déchets radioactifs dans des matrices de différentes natures.

Le projet CIPress est un Pari Scientifique soutenu par la Région Pays de la Loire, porté par le LPG en collaboration avec l'IMN et Subatech.

 

> Consultez les modalités d'inscription et le programme !