Retour sur le meeting HRSC

Le LPG a accueilli des chercheurs et ingénieurs venant de différents laboratoires en Allemagne, en Grande Bretagne, et aux Etats-Unis pour discuter des derniers résultats scientifiques obtenus grâce à la caméra HRSC (High Resolution Stereo Camera) de la mission européenne Mars Express. La caméra HRSC, fabriquée au DLR à Berlin produit des images en couleur et en 3D de la planète Mars depuis 15 ans.

 DSC 6328 700px

 

Mars Express est la première mission de l’ESA (Agence Spatiale Européenne) à avoir été envoyée sur une planète du Système Solaire. Plusieurs instruments de Mars Express se trouvaient déjà à bord de la sonde russe Mars 96, dont le lancement fut un échec. Mars Express leur a donc donné une seconde chance, en reprenant le concept de la sonde Européenne Rosetta (lancée en 2004 à destination d’une comète qu’elle atteindra en 2014)  dont,  l’architecture est elle-même reprise par la sonde européenne Venus Express (lancée en 2005). Mars Express  était équipé d’un petit module d’atterrissage martien appelé Beagle 2, mais qui n’a pas donnée de nouvelles après son arrivée sur Mars. Le coeur de la mission est constitué par l’orbiteur qui cartographie la surface de Mars de manière systématique depuis décembre 2003.

 

> Dernière publication : M. Pondrelli, A.P. Rossi, L. Le Deit, G.W. Schmidt, R. Pozzobon, E. Hauber and F. Salese, Groundwater control and process variability on the Equatorial Layered Deposits of Kotido crater, Mars, Journal of Geophysical Research-Planets, 124, 779-800, (2019). https://doi.org/10.1029/2018JE005656