Thème "Planètes Telluriques"

Environnement de Mercure

La planète Mercure a été observée par la mission américaine MESSENGER, (2011-2015). Mais seul l’hémisphère nord a été survolé assez bas pour mesurer son champ magnétique interne. Les données manquantes (et d'autres) seront acquises par la mission euro-japonaise BepiColombo, dont le lancement est prévu en 2018. Mercure possède un champ magnétique interne et d'origine dynamique, mais il est très faible comparé à celui de la Terre. Les contributions et interactions internes et externes sont difficiles à caractériser, c’est l’objet du projet ANR MARMITE (2014-2019). La surface de Mercure est également caractérisée par de nombreuses structures volcaniques. Nous étudions les liens entre la morphologie de ces structures volcaniques, leur composition possible en termes de fraction de volatils, et les processus internes. Ces travaux seront complétés par l’estimation de la signature de la couche solide de Mercure (manteau rocheux et possible couche d’alliage FeS au sommet du noyau) en termes de champ de gravité et de topographie, pour les comparer aux mesures existantes. Le but est de définir des contraintes sur la structure et l’évolution de Mercure.