Thèses soutenues

2016

Alice HAZOTTE -  Vendredi 15 janvier

 "Rôle des métabolites bactériens dans la mobilisation du Cs d'une illite dopée : étude mécaniste et application à la phytoextraction"
"Lors d’accidents nucléaires, divers radionucléides comme le césium-137 (Cs) sont dispersés dans l'atmosphère avant de retomber au sol. Afin d’éliminer le Cs accumulé dans l’horizon de surface des sols, à la fois in situ et à moindre coût, la phytoextraction se révèle être une méthode prometteuse. La combinaison de la bioaugmentation du sol et de la phytoextraction est susceptible de réduire la durée des traitements en augmentant la fraction de Cs mobilisable par la plante. La compréhension des mécanismes qui régissent les interactions Cs-sol-plante-bactéries fait l’objet de ce travail de thèse. Le premier volet porte sur la bioaccessibilité du Cs d’une illite purifiée et dopée, en considérant les actions directe ou indirecte de métabolites bactériens (acides citrique et oxalique, desferrioxamine mésylate, acide acétohydroxamique et la pyoverdine (PVD) produite par P. fluorescens). La PVD désorbe jusqu’à 45% du Cs de l’illite par des mécanismes directs (échange ionique) et indirects (altération de l’illite) combinés. Dans le deuxième volet, le trèfle violet (Trifolium pratense), choisi comme plante accumulatrice, est cultivé en hydroponie, en présence ou non de PVD. Sans PVD, 10,0 µmol de Cs par g-1 de matière sèche (MS) sont accumulés dans les racines et 5,9 µmol.g-1 MS dans ses parties aériennes alors qu’en sa présence, l’accumulation de Cs par le trèfle est réduite de 25 à 70% mais le facteur de translocation est plus élevé (0,5 sans et 1,1 avec). Dans le troisième volet, le trèfle est cultivé en pots de sol en présence ou en absence de PVD. Les résultats sont proches de ceux mesurés en hydroponie (118 Cs µmol.g-1 MS de racines et 40 µmol.g-1 dans les parties aériennes)."


Marion NACHON - Lundi 11 janvier

 "Chimie de la surface de Mars dans le cratère Gale par l’analyse des données élémentaires de ChemCam sur Curiosity couplée à des simulations en laboratoire"
"Curiosity est le rover de la mission Mars Science Laboratory (NASA) arrivé sur la planète Mars le 6 août 2012. Son objectif est la compréhension de l'environnement primitif martien, par l'étude des sédiments anciens du cratère Gale. A bord, l’instrument franco-américain ChemCam utilise pour la première fois dans l’histoire de l’exploration spatiale la technique de spectroscopie par ablation laser (LIBS, pour Laser-Induced Breakdown Spectroscopy), couplée à un appareil de micro-imagerie. Dans le cadre de cette thèse, nous avons d’une part disposé des données (spectrales et d'imagerie) fournies par l'instrument ChemCam, et avons couplé la composition élémentaire établie pas le laser avec le contexte géologique. Nous nous sommes particulièrement intéressés aux cibles diagénétiques (i.e., formées post. dépôt des sédiments), liées à l’histoire tardive des roches. Parmi ces cibles, nous nous sommes tout spécialement consacrés à l’étude des veines de sulfate de calcium. D’autre part, et dans le but de contraindre les analyses effectuées par ChemCam sur Mars, nous avons effectué des analyses LIBS expérimentales sous une enceinte simulant les conditions de pression martiennes. Nous nous sommes en particulier focalisés sur l’étude de deux éléments volatils d’intérêt pour la géochimie de Mars: le soufre et le phosphore. Finalement, une partie de l’activité de thèse a été consacrée à l'acquisition des données de ChemCam, en participant régulièrement aux opérations du rover, c'est à dire aux activités de programmation et de traitement des données scientifiques reçues quotidiennement."


 

Lire la suite