Zoom sur La Mission MSL

image002 

CURIOSITY

Le rover Curiosity est le plus gros des rovers de la NASA. Avec près de 900 kg, il embarque dix instruments qui
vont analyser la surface de Mars afin d’y trouver de la matière organique (molécules contenant du carbone notamment) qui constituent les briques de la vie, grâce à l’instrument SAM qui est un chromatographe en phase gazeuse couplé à
un spectromètre de masse. SAM est in instrument de 38 kg, presque dix fois plus lourd que la plupart des instruments : il constitue le cœur de la mission et la raison pour laquelle un gros rover était nécessaire, car les instruments pour l’analyse de la matière organique sont difficiles à miniaturiser.Les instruments CheMin (Diffraction X), APXS (Fluorescence X), et ChemCam (laser à ablation) ainsi que les caméras MastCam
et MAHLI vont analyser la minéralogie, la chimie, et la texture des roches afin d’en établir l’environnement de dépôt lorsqu’il s’agit de sédiments. Les instruments REMS, DAN et RAD visent à analyser l’environnement actuel, comme la vitesse des vents, la température et les radiations ambiantes.

image004
image006

CHEMCAM

Plusieurs membres du LPG-Nantes participent à la mission Curiosity à travers l’instrument ChemCam. Cet instrument fabriqué en partie à Toulouse à l’IRAP et au CNES et à Los Alamos sous la responsabilité de Roger Wiens (LANL) et Sylvestre Maurice (IRAP Toulouse) comporte un laser, un spectromètre et un imageur. Le laser focalise la lumière et chauffe ma roche à près de 10 000°C ce qui transforme un morceau de roche en plasma dont la lumière est analysée par les spectromètres. En effet, ce plasma émet des photons dont les longueurs d’ondes précises correspondent à des éléments présents dans la roche, permettant ainsi de reconstituer sa composition chimique. L’imageur RMI (Remote Micro-Imager) est monté en parallèle sur le même système optique ce qui permet d’observer le point d’impact du laser et la texture de la roche alentour. Des cibles de calibration (en haut à gauche de l’image) sont fixées sur le rover pour permettre de calibrer l’instrument in situ. ChemCam est une équipe franco-américaine d’une cinquantaine de scientifiques et ingénieurs spécialistes de géologie, chimie, physique et astrophysique.

Lire la suite